Carême de partage 2020
Justice climatique pour Haïti et notre maison commune

Cette année, la Campagne de Carême d’Entraide et Fraternité met en lumière Haïti.

Dans chaque église, un panneau présente (partie à gauche) les raisons du malheur qui accable ce pays, et d’autre part, (partie à droite), les action menées sur place par les associations partenaires d’Entraide et Fraternité auprès de 1585 familles paysannes.

Poster de Carême

Un grand poster de Carême, réalisé par l’artiste haïtienne Ginette Doumont, restera présent dans les églises durant tout le carême. Il nous montre le peuple de Haïti, DEBOUT, c’est d’ailleurs le titre de l’oeuvre, au milieu des ruines de sa cathédrale, victime du terrible tremblement de terre, en 2010, qui a dégradé davantage les conditions de vie de la population.

Commentaires sur le poster « DEBOUT »

Oeuvre de l’artiste haïtienne Ginette Doumont, en Belgique depuis 40 ans

Au coeur du tableau, la cathédrale Notre-Dame de l’Assomption (Port-au-Prince) montrant les stigmates du terrible tremblement de terre du 12 janvier 2010. Avec les colonnes dressées à ciel ouvert, les ruines ressemblent à un amphithéâtre où la vie a repris son cours

Les colonnes : Une cathédrale, comme une église, est un espace qui élève, qui rassemble et qui unit. C’est un lieu qui raconte l’histoire d’un peuple, une histoire gravée dans la pierre. Les colonnes sont comme des personnes encore debout, dignes, malgré les décombres et les gravats.

Les vitraux : les vitraux ont disparu mais une rosace est prête à désirer et à offrir une clarté à venir. La rosace, signe de Dieu, nous invite à être des passeurs de lumière

La population : Le peuple fait renaître la vie au milieu des ruines dans les gestes du quotidien, le marché, les échanges, les rencontres. Un peuple qui se relève, retrousse ses manches et avance.

Des collines « rudes », dépouillées de leurs arbres destinés à l’exportation ou la fabrication de charbon de bois.Triste symbole de la dégradation environnementale. La déforestation détruit les paysages, les inondations provoquent l’érosion des terres arables et menacent la paysannerie toute entière.

Les petites maisons colorées, accrochées à la colline. Elles cachent la misère et l’extrême pauvreté, en particulier celle des paysans qui doivent bien souvent quitter la campagne avec l’espoir de trouver un meilleur avenir dans les villes et doivent faire face à la désillusion.

Le marché : A la fois lieu d’échange et de rencontre. Chacun apporte sa petite production de légumes et de fruits dont la vente permettra une rentrée financière. Mais en raison de politiques commerciales et fiscales déloyales, les produits importés de l’étranger (riz, farine) coûtent moins cher que les produits locaux et menacent la survie de la paysannerie.

Le ciel : un ciel bleu, lumineux est une invitation à la sérénité, l’espérance et l’engagement courageux et tenace.

La terre : Souvent de couleur rouge ou ocre, couleur du sang, de la lutte, de la passion. Même si travailler la terre est souvent pénible et ingrat, c’est aussi gratifiant et source de joie.

Haïti, toujours debout !
Dans la lumière et l’espérance de la liberté !

Rendez-vous dans l’UP

D’ici la fête de Pâques, des rendez-vous ont été fixés et affichés dans les églises pour nous sensibiliser à la cause de Haïti. Ne serait-ce pas une bonne résolution de Carême, de se rendre à l’un ou l’autre de ces rendez-vous ?

Samedi 14 mars : journée de Carême en UP
L’ensemble de la journée est annulé suite à l’épidémie de Covid-19 et les dernières recommandations
Eglise Saint-Curé d’Ars (Avenue de Haveskercke, 25)
S’inscrire n’est pas nécessaire mais facilite le travail des organisateurs, surtout pour le repas…
Contact : Lucien Hermans 02 343 72 97, l.hermans [at] skynet.be

  • De 10h à 12h Présentation du Carême de partage – film sur Haïti avec témoignage de Ricot JEAN-PIERRE, partenaire haïtien d’Entraide et Fraternité et directeur de programme de la PAPDA (Plateforme hAïtienne de Plaidoyer pour un Développement Alternatif) qui travaille à renforcer la capacité d’intervention des mouvements sociaux sur la scène politique et sociale. Les participants auront l’occasion de lui poser des questions après son exposé.
  • 12h Repas « bol de riz » solidaire
  • De 13h30 à 16h Récollection animée par notre doyen, Benoît Hauzeur

Soyez les bienvenus ! 🙂

Dimanche 15 mars : 3e dimanche de Carême
Annulé pour cause d’épidémie de Covid-19
Eglise Saint-Denis (Chaussée de Bruxelles, 26)
Film de présentation du Carême de partage au cours de la célébration.

Dimanche 22 mars : 4e dimanche de Carême
Annulé pour cause d’épidémie de Covid-19
Première collecte du Carême de Partage
Eglise Saint-Augustin (Place de l’Altitude Cent)
De 11h à 11h30 (après la messe): Présentation du Carême de partage – film sur Haïti et moment d’échange.

Dimanche 29 mars : 5e dimanche de Carême
Annulé pour cause d’épidémie de Covid-19
Eglise Saint-Pie X (Rue Roosendael, 121)
Film de présentation du Carême de partage au cours de la célébration.

Dimanche 5 avril : Rameaux
Deuxième collecte du Carême de Partage

 

En savoir plus : https://www.entraide.be/IMG/pdf/juste_terre_168_supplement.pdf