La communauté philippine fête ses 25 ans !

 

Le 12 septembre 2021, à Sainte-Marie-Mère-de-Dieu à Forest, a eu lieu la célébration du 25ème anniversaire de la fondation (19966 – 2021) de l’aumônerie catholique philippine de Bruxelles, 

Après une inauguration le 13 septembre 1996 à l’église Saint-Remi de Molenbeek, elle a été officiellement transférée à Sainte-Marie-Mère-de-Dieu le 3 juillet 2016.
Elle a été honorée de la présence de mgr Kockerols et du doyen Eric Vancraeynest qui est aussi le référent pour les communautés catholiques d’origine étrangère. Le prêtre responsable, l’abbé Charles Claver Ndandu de l’Unité Pastorale Les Sarments Forestois, dont fait partie Sainte-Marie Mère de Dieu était également présent. Le diacre Christian Robaeys a assisté à la messe.

 

LES TEMPS FORTS DE LA CÉLÉBRATION

Le premier moment significatif de la célébration est le chant d’entrée en langue française interprété par la chorale de la FINUL, première chorale liturgique de l’aumônerie philippine. Il a été chorégraphié et dansé par les petits enfants qui deviendront à leur tour les chorégraphes des 25 prochaines années.

Le deuxième moment significatif a été l’offertoire, où un membre de la communauté a offert un billet de 25 euros, représentant les 25 ans de travail des travailleurs migrants philippins.Une autre offrande est une tablette avec cette prière :
« Béni sois-tu Seigneur, Dieu de toute communication, nous t’offrons ce tablette par lequel nous restons en communication avec nos proches restés au pays. Nous nous engageons à être toujours connectés avec toi dans notre prière quotidienne. »

La troisième offrande est la famille philippine elle-même avec cette prière :
« Béni sois-tu Seigneur, Dieu de toutes les familles et nations, nous offrons nos enfants, fruits de notre amour conjugal dans le sacrement du mariage. Puissent nos familles d’immigrants être véritablement intégrées dans l’Église locale au cours des 25 prochaines années et au-delà. »

Un certificat de reconnaissance a également été remis aux personnes et organisations qui ont contribué à l’établissement et au développement de l’aumônerie philippine.
Un autre moment touchant a été la remise de certificats de reconnaissance aux membres de la communauté qui, depuis 25 ans, servent dans l’aumônerie. Nous avons également rendu hommage aux couples philippins qui se sont rencontrés ici en Belgique et se sont également mariés ici. Et nous avons également reconnu et confirmé les couples philippins mariés aux Philippines depuis parfois plus de 40 ans, le record étant 57 ans de mariage.

LA VISION DE L’AUMÔNERIE PHILIPPINE

Une communauté catholique de migrants philippins, d’immigrants et de leurs familles, pratiquant leur Foi chrétienne, s’accueillant mutuellement et se soutenant les uns les autres, animant l’Église locale, s’intégrant dans la société belge, proclamant le règne de Dieu, notre Père en tant que frères et sœurs en Christ, nourris par la Parole de Dieu et renforcés par l’Esprit Saint.

Le thème de la célébration du 25e anniversaire de la fondation de l’Aumônerie est la version contextualisée du thème du 500e anniversaire de l’arrivée du christianisme aux Philippines, qui a également lieu cette année 2021. Le thème des 500 ans du christianisme aux Philippines est : Doué pour donner. Ici, en Belgique, nous l’avons contextualisé en : Le don de donner, la greffe de la foi.

Le peuple philippin a reçu le don de la foi chrétienne il y a 500 ans, et, est appelé à donner ou partager cette foi avec d’autres nations. Mais les travailleurs migrants et les immigrants philippins en Belgique ne sont peut-être pas en mesure de donner la foi à leur pays d’accueil, car la foi pré-existe en Belgique avant les Philippines et y a grandi. Et les Philippins ne peuvent que se greffer respectueusement et humblement la Foi sur le  tronc ancien de la Foi en Belgique où, en 1907, les missionnaires belges ont cultivé cette même Foi dans le nord des Philippines.

Un déjeuner partagé a été servi dans notre grande salle et les jeunes ont exécuté une expressive danse de prière.

©Communauté philippine et doyen Eric Vancraeynest

 Article du père Carmelo Horlador, aumônier de la communauté