Fonds de solidarité Logement Réfugiés

[Mise à jour : 13 juin 2020]

Depuis septembre 2018, notre UP aide une famille de réfugiés en cours d’intégration dans nos quartiers. Grâce à la générosité d’une bonne vingtaine de paroissiens,  un  fonds de solidarité a été constitué et comble l’écart entre le  loyer du logement et la somme que la famille peut raisonnablement y consacrer. L’objectif était d’amener progressivement cette famille à une autonomie financière raisonnable.

Entre-temps, le père de famille a suivi une formation de chauffeur poids lourds et a réussi son examen de permis de conduire C. Il a aujourd’hui un contrat de travail temporaire, qui lui donne un peu d’expérience dans le métier de chauffeur poids lourds et constitue une référence pour un emploi plus durable.

Les premiers dons ont été perçus en juin 2018. Puis, jusqu’à juin 2020, ce fonds de solidarité a réuni 6.600€ grâce à 24 donateurs. Vers la fin de la période, le compte solidarité de l’UPSF a dû ajouter environ 1.000€ pour respecter nos engagements. En principe, l’aide au loyer s’arrête fin juin 2020.

Cette famille est très reconnaissante envers tous les donateurs qui l’ont aidée sur le chemin de l’autonomie.  L’équilibre financier reste cependant très fragile et la crise du Covid-19 n’a rien arrangé : moins de travail, donc moins de revenus …

Récemment, nous avons décidé de secourir, pour une durée limitée, une autre personne de nos communautés paroissiales, candidate réfugiée. Depuis un certain nombre d’années en Belgique, elle vivait de petits boulots. Le Covid-19 les a fait disparaître et elle n’a plus aucun revenu. Elle bénéficiera d’un don mensuel de 190€ pour payer la location de sa chambre jusqu’à ce qu’elle retrouve du travail.

Comment aider ces personnes ?
Par exemple :

  • en utilisant vos relations pour proposer un emploi de chauffeur de camion (permis C) à temps plein
  • en utilisant vos relations pour proposer à la famille une maison ou un appartement pour loger les parents, une jeune fille de 17 ans et 2 garçons de 16 et 12 ans, avec loyer modéré (maximum 700€/mois)
  • en dénichant de petits boulots pour une jeune femme, en attendant qu’elle ait un permis de travail en bonne et due forme
  • en continuant à alimenter, à votre mesure, le fonds de solidarité logement

Merci à toutes les bonnes volontés !

Compte BE97 9793 2852 4049
Solidarité Sarments Forestois
Communication : « solidarité logement réfugiés »

Informations
Raymond Docq : 02/343.33.48 – raydocq [at] gmail.com